Index du Forum

Un Cataclysme puissant qui ravage une société moderne, en pleine expansion. Les survivants s'entraident pour tenter de recréer un ordre viable... Mais nul ne sait ce qui les attend, surtout pas eux !
 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Terrance Kelvin Baha ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> # Neorbis: passage de sécurité -> Fiche d'accueil
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
T.K Baha


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2010
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Sep - 11:00 (2010)    Sujet du message: Terrance Kelvin Baha Répondre en citant

Mis en route de l’opérateur système…
Démarrage des matrices de reconnaissance faciale…
Validation de l’empreinte thermique…


…Séquence d’identification…


Nom : Baha
Prénom : Terrance Kelvin
Age : 32 ans
Race : Expérience
Groupe : Scientistes
Désignation : Savant fou
Orientation sexuelle : Aucune référencée

Utilisateur authentifié, indexation des données en cours…

Système opérationnel, bienvenue T.K. Baha.
Demande d’accès au journal de bord…

Mot de passe requis.

Mot de passe accepté, accès autorisé.
Demande d’accès au fichier DATA://REC_HU://AN_0_FILE_17…

Fichier non trouvé.
Demande d’accès au fichier DATA://REC_HU://AN_0_FILE_1…
...
Indexation des données en cours, veuillez patienter…

Accès Journal de Bord_01.
Ouverture du document…


« Voyons, ai-je correctement branché l’ensemble… Oui, ça m’a l’air correct. Euh. Attendez un peu. C’est quoi ce fil en trop là ? Mais… cela ne va nulle part ! Et ben… Dire que j’ai jugé inutile de créer des manuels pour mes propres inventions… Ah, le bouton d’enregistrement clignote. … Et merde, je viens de complètement foirer le début. Tant pis, je peux dire adieu à mon oscar, mais pas le temps de recommencer. Les cataclysmes ne sont pas réputés pour être du genre patient. Enfin, sauf la peste, bien entendu.
Bonjour et bienvenue, cher utilisateur ! Avant tout, je te demanderais de bien vouloir accepter mes plus plates excuses pour la couleur blafarde du post-it contenant mes instructions, ce vert pomme ayant été l’ultime facétie de mes restrictions budgétaires. Détail sympathique à ne pas négliger, et comme les quelques dizaines de milliers de cadavres jonchant les rues ont pu habilement te le suggérer, l’apocalypse te passe le bonjour. Que les Mayas encore vivants se réjouissent, leurs estimations se sont avérées exactes, à quelques décennies près. Pour être plus précis, la logique voudrait que si tu m’entends présentement déblatérer ces conneries, c’est donc qu’effectivement les vers s’en donnent à cœur joie. D’un point de vue personnel, je l’espère sincèrement, car dans le cas contraire, cela signifierait non seulement que mes calculs sont erronés, mais de plus et surtout que j’enregistre ce merdier en vain. A l’heure actuelle, il est 23h47, et tout va bien. Au-delà du caractère bouleversant de l’information ici révélée, je veux dire par là que notre monde n’a pas encore souffert de sa légère anesthésie. Les pauvres meurent dans l’indifférence, les classes-moyennes se plaignent de leur ignorance, et les riches forniquent avec complaisance. La société telle qu’elle aurait toujours été, en somme. Et pourtant, malgré mes nombreuses mises en garde, tout ce petit monde refuse de croire qu’un bordel innommable se prépare. Qu’importe, que l’humanité s’évanouisse dans son incommensurable connerie, je ne me sens absolument pas concerné. Mais, je parle, je parle, sans aucun fond d’explication quant à mes déboires ô combien palpitants. Sois donc attentif à l’écoute de ces quelques fichiers audio, ils participeront largement à ta reconstruction. Autant t’avouer le plus insensé dès maintenant, je suis… »

Opération interrompue.
Demande d’accès au fichier DATA://REC_BIO://PHYS_MEN…
...
Indexation des données en cours, veuillez patienter…

Accès Scanner descriptif de l’utilisateur.
Ouverture du document…

…Scanner numérique avancé…

Sous document en cours d’accès…
Apparence physique et données additionnelles.
Ouverture du document…


« Homme de type caucasien. Taille mesurée d’un mètre et quatre-vingts treize centimètres. Poids de soixante-dix-neuf kilogrammes sous pesée assistée par radiations. Corpulence normale, musculature entretenue selon observations. Santé parfaite aux scanners. Anomalies retenues : Taux anormalement élevé de globules rouges d’après les analyses. Présence de composants inconnus dans le système sanguin du sujet. Danger potentiel : 3%. Menace négligeable.
Apte au service.


Le rapport médical du dernier semestre, non content d’être paré du sublime nouvel emblème de l’entreprise, semblable à un pancréas cancérigène, présente au moins l’avantage de bien résumer les quelques informations d’ordre pratique. En plus de mon teint naturellement hâlé, ma passion pour le nucléaire me colle désormais littéralement à la peau. Divers éclats de plutonium subliment ainsi le haut de mon torse, accompagnant à la perfection les nombreuses balafres attestant de la relative réussite de mes expériences. Enfin, ‘’No Pain, No Gain’’, comme disent les bons musulmans. D’après les mensonges de mon miroir, ma chevelure est brune, mi-longue je dirais. En revanche, il n’a pas tout à fait tort lorsqu’il me suggère de me raser au plus vite, la moitié inférieure de mon visage étant couverte d’une capillarité édifiante. Mes yeux sont d’un marron uniforme, et me confèrent de par leur sérieux un regard mystérieux. Je suis conscient que la chose est parfaitement conne à dire, ayant été l’unique témoin de ce phénomène, mais bon. Expérimentation dont je suis le plus fier, mes bras sont des automates articulés directement liés à mon système nerveux, me conférant force et agilité. Après quelques mois de conception, quelques jours de productions et quelques secondes d’amputation, le tour était joué. Je tiens d’ailleurs à remercier la jeune demoiselle m’ayant prêté… main forte, si je puis dire. Toujours dans le registre des modifications corporelles, des nano-rabots de ma création sillonnent mes veines depuis quelques mois maintenant. Régénération cellulaire et neuronale, guérison, atténuation des douleurs et l’addition s’il vous plait. En revanche, mes relations avec les champs magnétiques se sont fortement dégradées récemment, allez savoir pourquoi. Concernant mon habillement, je suis actuellement torse-nu, vêtu d’un simple bas vert en jean, dont la rare élégance laisse clairement suggérer le talent inimitable de la broderie militaire. Cependant, en cas de présentations officielles, une chemise blanche m’accompagne, histoire de paraître plus présentable aux yeux de sa majesté le contribuable. Enfin bref. Tout cela n’est pas d’une grande importance. Ordinateur, café, je vous prie. Voyons. Combien nous reste-t-il de temps avant que nos amis ecclésiastiques ne se plaignent du service-après-vente... Ordinateur, avancée des perturbations magnétiques. Ah. Merde. Putain. Quand même. Bon, et bien je pense que l’heure n’est pas propice aux trainards. »

Sous document en cours d’accès automatique…
Attributs mentaux et psychologie simplifiée.
Ouverture du document…


« Au risque de te surprendre, c’est encore moi. Je n’ai pas souvenir de l’avoir mentionné plus tôt, mais, si tu es moins con que tu en as l’air, l’inverse étant bien heureusement impossible, peut-être auras-tu compris que je suis un scientifique. D’après mon grand ami Nobel, le meilleur de tous. Mais, je n’ai aucun mérite. Une simple bouffonnerie, telle que le générateur spontanée de vivres et d’eau potable, aura suffit à les impressionner. En toute modestie, je dois tout de même avouer que je suis sans aucun doute l’être pensant le plus brillant que la terre n’ait jamais portée. Et étant donné la nature des événements futurs, qu’elle ne portera jamais, du coup. Quel gâchis, il n’y aura bientôt plus personne pour apprécier l’ironie de la chose. Mais revenons plutôt à un sujet d’un désintérêt moindre, moi. Extrêmement rationnel, s’appuyant sur une logique infaillible, je demeure cependant d’une imagination débordante en ce qui concerne mes inventions. Autant vous dire qu’il faut souvent nettoyer après mon passage, haha. Hein ? Non, c’était de l’humour Glados, un jeu de mot. Non, je ne faisais pas référence à mon précédent assistant. Oui, je sais, c’est tragique. Enfin, je te l’ai déjà expliqué ! Les légistes ont tout tenté pour le ranimer, en vain. En même temps, démembré comme il l’était, la chose était à craindre. Et puis de toute façon, tu n’existais pas encore à l’époque, alors quelle importance ! Oh, mais pardonnez mon impolitesse. Je ferais les présentations plus tard, si vous le voulez bien ? Oui, c’était une question rhétorique.

Ah oui, léger détail relationnel, je suis misanthrope. En même temps, je n’y suis pas pour grand-chose. La capacité qu’on les hommes à être stupides, manipulables, énervés et insatisfaits ferait jalouser n’importe quel crustacé digne de ce nom. Le bulot, pour n’en citer qu’un. Transition impromptue mais bienvenue, les animaux. L’homme s’accorde à dire, dans son naturel égocentrisme ô combien dissimulé, qu’il n’est pas comparable au monde animal, lui étant grandement supérieur en intelligence. Seulement, une question se pose. Le dauphin, mammifère aquatique au demeurant fort sympathique, passe son existence à jouer, manger, dormir, et se reproduire. L’humain lambda travaille, s’impose quantité de contraintes, use son corps dans les transports, pour finalement survivre au prix d’une maigre satisfaction. Qui donc est le plus con des deux, dans cette histoire ? Oh bien sûr, il est plus développé, n’interprétez pas mes mots. Donner donc un mixeur à un singe ! Cela reviendrait à donner du nucléaire à des Ukrainiens, haha. Bref, je m’égare. Les hommes, donc. Relation de cause à effet, je suis quelqu’un de cynique. Mais, ne vous méprenez pas, je suis pour autant quelqu’un d’un naturel plutôt sympathique et serviable. Dans la mesure où je vous apprécie, bien entendu. J’ai même eu des amis une période durant. Si, si. En ce qui concerne les relations charnelles en revanche, le sexe, tout ça, d’accord, si je m’ennuie, que je n’ai rien à faire, pourquoi pas. Je suis bien évidemment attiré par les femmes, et aussi agréable cette sensation soit-elle, je n’en ressens guère un besoin consistant. Et puis, je n’ai pas le temps pour ça de toute façon. Qu’on me considère comme asexuel, si cela vous chante. Tout ça pour vous dire que suivant l’interlocuteur présent, mes manières peuvent s’avérer drastiquement opposées. Mes longues années de recherches solitaires dans mon laboratoire m’ont sans doute contraint à devenir maladroit en relations humaines, silencieux, excentrique, et un peu froid, peut être. Au moins, je ne le suis pas autant que ma mère, et c’est là l’essentiel. Bon, le fait qu’elle soit morte joue en sa faveur, c’est vrai. Pauvre maman, tiens. Oh, mais j’allais oublier un petit détail me concernant ! Mais oui, bien sûr… Suis-je sot ! Non Glados, non. Question rhétorique, encore. Enfin, il faut que je vous parle des origines de ma schizophrénie, tant l’amusement qu’elle suscite m’étreint.

Il me semble avoir déjà hâtivement mentionné la nanotechnologie introduite dans mon système sanguin. Dans le cas contraire, c’est maintenant chose faite. Plus exactement, il s’agit d’un Générateur de Leucocytes Androïdes pour le Développement Organique du Sujet. Elle trouve cela un peu long à prononcer, alors j’ai décidé de la nommer Glados. Toujours est-il qu’à force de développement sur mon cortex cérébral, les microcellules informatiques ont acquis un semblant de conscience commune. Aux prémices, mon attention ne s’y est pas portée, étant donné que cette voix nouvelle se mêlait plutôt bien aux autres. Et pourtant, une voix féminine qui vous souhaite le bonjour tous les matins dès votre réveil, cela se remarque. Surtout lorsque vous êtes seul, à vrai dire. Que je vous rassure, la chose est largement contrôlable. Bien que nous soyons en constante discussion par l’intermédiaire de ma pensée, elle n’agit que très rarement sur mon être. Il faut cependant lui accorder quelques manœuvres impressionnantes ! Tenez, la dernière fois, elle est parvenue à me rendre aveugle quelques instants durant. Il m’est inutile de vous traduire les éclats de rire ayant parcouru la scène. Que de bons souvenirs… Je m’y suis beaucoup attaché. C’est vrai, Glados est très curieuse, immorale, farceuse, instable, et obstinée. Mais bon, nous avons tous nos petits défauts, non ? Et puis, le travail s’avère bien plus efficace lorsque nous sommes deux à employer mon cerveau. D’ailleurs, elle vous passe le bonjour. Je… Hm ? Comment ? Je t’en prie… Voyons, ne feins pas l’ignorance, tu sais bien que notre ami est incapable de te répondre, c’est un enregistrement ! De quoi ? Ah. D’accord. Je vois. Tu souhaitais simplement me faire foirer ma prise, si j’ai bien compris. Oui, oui, c’était très amusant. Je suis hilare. Ce n’est plus la peine de t’adresser à moi, je ne t’écoute plus. Non mais je vous jure… Donc, je disais. Elle n’est pas bien dangereuse, non, non. Mais, à l’approche de ces nombreuses perturbations magnétiques, j’ai bien peur de ne rapidement plus être en mesure de contrôler ses actes. En somme, me voilà rendu schizophrène à cause du désir de développer mon cortex. Nous trouvons l’ironie de la chose tout à fait amusante ! Elle, surtout, c’est vrai. Enfin, bon. Après tout, peut être cela ne te semble pas inconnu, si… »

Erreur système.
Fichier endommagé, données manquantes.

Traitement en cours…

Données inexistantes, abandon de la procédure…
Sous document en cours d’accès…
Goûts divers.
Ouverture du document…


« Ordinateur, café. Quelle nuit de merde… Voyons… Qu’y a-t-il de prévu aujourd’hui ? Ah oui, mes goûts… Bon et bien, allons-y. Pour ne rien vous cacher, ma vie est une longue équation. Les situations dangereuses, les questions insolubles, les énigmes. Autant d’orgasmes intellectuels à portée de mon cerveau. Pour autant, le silence est à mes oreilles ce que le cube rocailleux inlassablement rejeté par les eaux salées de l’océan est aux parieurs, un délice. Mais trêve de plaisanteries, revenons à des faits plus importants. J’adore les framboises. Ah… Splendide fruit dont la robe frissonnante s’empourpre devant la convoitise qu’elle suscite en mon esprit. Sinon, l’unique élément que j’envie au monde extérieur, c’est la douce brise du matin, alors que la ville s’éveille, ronflant encore au travers de ses véhicules motorisés, déféquant quantités de matières sombres et gazeuses qui polluent si bien notre atmosphère. Et bien, je suis d’un lyrique ce matin. On dirait un écologiste à l’agonie. Cela doit être ce café bio, sans doute. En ce qui concerne mes dégoûts, la fausse misanthropie dont on m’affabule me rend sceptique. Ne vous méprenez donc pas. En revanche, il faut que je concède, car en plus de l’être, eux ne le feront pas, que j’éprouve une certaine et profonde haine à l’égard des personnes croyantes. Par une certaine logique, j’exècre le bruit, les discours inutiles, et la parlote en général. Les déboires psychologiques de certains, n’en parlons même pas. Observer un singe se divertir en testant l’élasticité de ses testicules me serait d’un plus grand intérêt. Bon. Je pense en avoir terminé. Ah, petite parenthèse, Glados me fait savoir qu’elle t’aime bien, et qu’elle est impatiente de te rencontrer, encore. »

Sous document en cours d’accès…
Qualités et défauts divers.
Ouverture du document…


« Serait-ce de vous surprendre que d’annoncer que je brille par mon inventivité et mon intelligence ? A en juger par votre silence, il faut croire que non. Cessez donc de me flatter, cela ne vous mènera à rien. Oui, je parle tout seul. Mes deux bras me confèrent une force et une agilité plus développées qu’un simple humain, mais je peux également compter sur mes nano-robots pour accroitre mes capacités corporelles. Mon excellent sens de l’observation, associé à ma riche connaissance des lois physiques qui régissent notre monde, sont des aides non-négligeables lorsqu’il s’agit de me sortir de bien des situations fâcheuses. Bien que je n’aime pas les armes, ma naturelle précision me permet de plus d’être un sniper d’un talent correct. Enfin, bien loin du niveau de l’admirable assassin de Kennedy. Un artiste.

En ce qui concerne mes défauts, je suis mauvais cuisinier. Je sais que cela n’est pas bien pertinent, mais un peu d’humour ne peut nous faire que le plus grand bien. Oui Glados, ce n’était pas drôle. Va donc plutôt contrôler mon taux de leucocytes au lieu de nous faire part de tes commentaires désagréables. Donc je disais… ARGH ! N-Non ! Pas… pas le canal biliaire ! O-oui, je… je plaisantais ! Arrête-ça tout… tout de suite ou je… je prends un aimant ! Argh ! Ah… ah… Merci… Sale gosse. Sinon, je suis devenu tout à fait médiocre en relations humaines, à force d’isolement. Je suis également doué d’un sens de l’orientation labyrinthique, ainsi qu’une évaluation du danger inexistante. D’où ma passion pour les tigres. Et mes nombreuses cicatrices, certes. Voilà.

- Tu as omis de mentionner ta naturelle tendance à vouloir prendre le dessus sur moi.

Glados. C’est une blague ? »
_________________


Dernière édition par T.K Baha le Ven 17 Sep - 21:17 (2010); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Sep - 11:00 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nëlenia O'Kenelly
Civil/Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2010
Messages: 83
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Sep - 12:10 (2010)    Sujet du message: Terrance Kelvin Baha Répondre en citant

Haaaaa ! Encore quelqu'un de sociable et de parfaitement sain d'esprit :p Mais ça fait plaisir à lire ! :p

Bon blague à part, très bon début de fiche, le type de présentation est particulièrement sympa ^^ j'attends la suite avec impatience ;)


Revenir en haut
T.K Baha


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2010
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Sep - 21:03 (2010)    Sujet du message: Terrance Kelvin Baha Répondre en citant

Cool, je continue donc.
J'éditerais une fois terminé en revanche, vu que cela n'était pas vraiment représentatif du personnage en lui-même.
_________________


Revenir en haut
T.K Baha


Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2010
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: Jeu 16 Sep - 00:14 (2010)    Sujet du message: Terrance Kelvin Baha Répondre en citant

Hop, c'est posté.
Plus qu'à faire l'histoire, le scanner suivra.
_________________


Revenir en haut
Nëlenia O'Kenelly
Civil/Humain

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2010
Messages: 83
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Sep - 12:05 (2010)    Sujet du message: Terrance Kelvin Baha Répondre en citant

Bon encore une fois très bon début de fiche rien à redire XD encore un qui brille par son intellect...Le Maire va avoir de la concurrence :p

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:33 (2018)    Sujet du message: Terrance Kelvin Baha

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> # Neorbis: passage de sécurité -> Fiche d'accueil Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com